La crise d’asthme ou l’asthme est une maladie fréquente chez l’enfant, mais il peut également atteindre les personnes de tout âge, homme ou femme. Il s’agit d’une maladie inflammatoire chronique touchant les voies respiratoires, se traduisant par une hypersensibilité des bronches, des crises de suffocation intermittentes, ainsi que des spasmes au niveau des muscles respiratoires.

Crise d'asthme : Apprenez à réagir ! Les gestes qui sauvent avec Medisafe

La crise d’asthme : Les symptômes

Les crises d’asthme se reconnaissent généralement par une crise d’essoufflement aiguë, des sifflements respiratoires, une sensation d’oppression thoracique, un essoufflement, ainsi qu’une toux, notamment en pleine nuit ou au petit matin.

Le patient pourrait également ressentir une certaine angoisse, et éprouver des difficultés à parler. Selon l’individu touché, les symptômes peuvent différer, et la crise peut se manifester sur une durée variable. Les symptômes peuvent disparaître de manière spontanée ou suite à un traitement adéquat.

Traitement de l’asthme

Les crises d’asthme sont parfois angoissantes pour l’individu qui assiste à la scène. Ce que vous devez faire, c’est avant tout essayer de calmer la personne asthmatique, et la rassurer, puisque la crise lui donne beaucoup d’angoisse.

Si le patient a ses médicaments sur lui, donnez-les-lui, et mettez-le en position semi-assise, ou adossée à un mur.

Desserrez ses vêtements, et dites-lui de respirer lentement et profondément avec le ventre. Au cas où la personne fait une crise d’asthme pour la première fois, vous ne devez en aucun cas lui donner de médicaments sans prescription médicale. Appelez plutôt son médecin traitant ou le SAMU au 15, notamment s’il s’agit d’une crise grave.

Déclencheurs de crise

Selon l’individu, les manifestations d’une crise d’asthme peuvent être différentes, mais elles sont souvent d’origine allergique. D’une manière générale, le simple contact avec un allergène (pollens, acariens, poils d’animaux…) suffit pour déclencher une crise d’asthme. Toutefois, de nombreuses autres causes ont été identifiées :

  • L’inhalation de polluants comme la fumée de tabac, les fumées, les bombes aérosol, le gaz d’échappement, etc.,
  • Un rhume,
  • Un effort physique intense,
  • Une allergie alimentaire,
  • La prise de médicaments comme l’aspirine ou les anti-inflammatoires non stéroïdiens (notamment chez les adultes),
  • Le stress et l’angoisse.

Comment différencier une crise d’asthme simple et une crise d’asthme grave ?

Une crise d’asthme peut être grave et avoir des conséquences mortelles. Celle-ci est grave lorsque la crise dure plus de dix minutes, l’essoufflement s’aggrave, et que la victime ne peut presque plus dire un mot. Une crise d’asthme est également grave lorsque la peau du patient devient bleue, ou que la personne est en état d’épuisement ou a beaucoup de sueurs.

Si les crises durent plus de 15 minutes, alertez rapidement les secours. Évitez cependant d’allonger le malade en attendant l’arrivée de ces derniers.

Conseils

Si vous savez que vous êtes asthmatique, prenez votre traitement quotidien, et faites en sorte de toujours avoir un médicament de secours sur vous. En cas de crise, il ne faut surtout pas vous affoler ni vous allonger.

Vous devez toujours avoir les médicaments nécessaires sur vous, puisque les allergènes et les crises ne sont pas toujours prévisibles. Au quotidien, évitez l’alcool et le tabac. Enfin, toute personne asthmatique doit être suivie de manière régulière par son médecin traitant.

#crise #asthme #respire #maladie #formation

Retour haut de page