collier-cervical-reglable

– Pour le torticolis : c’est une contracture musculaire qui peut être très douloureuse. Soulager les muscles des tensions du port de la tête permet de retrouver un confort et de venir plus facilement à bout de l’inflammation.

– En cas d’accident, de choc ou de chute, si la tête est ébranlée, on peut craindre une lésion cervicale. Que la douleur soit présente ou non, il est prudent d’immobiliser la tête en attendant un examen plus complet. C’est même le premier geste recommandé, dès que les fonctions de survie sont assurées.

collier-cervical-3-tailles

Demandant un certain volume de rangement, il trouve difficilement sa place dans les petites trousses portatives. Il est par contre indispensable pour tous ceux qui sont susceptibles d’intervenir sur un accident et pour les ambulanciers.  Il est recommandé de s’en équiper pour l’encadrement de toutes les activités à risques : arts martiaux, équitation, ski, athlétisme… surtout en cas de compétition, où les participants essayent de dépasser leurs limites. Certains milieux professionnels doivent aussi prévoir ce risque, surtout dans le cas de travail en hauteur.

Le collier cervical existe en trois tailles, qu’il faut choisir en fonction de la population que l’on veut protéger. Son port ne pose aucun problème sur de courtes périodes. Au-delà deux jours, cependant, il ne faudrait pas le garder sans avis médical.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour haut de page