En cas d’accident de circulation ou chute en hauteur, l’immobilisation du patient est impérative pour limiter les risques de complications de son état. Les professionnels de la santé l’utilise fréquemment pour immobiliser le cou. Plusieurs facteurs influent sur le choix du collier cervical adéquat pour le patient. 

Définition

Le collier cervical, également appelé minerve, est un matériel orthopédique utilisé pour maintenir les vertèbres cervicales. Il s’agit d’un dispositif médical indispensable parmi les équipements de premiers secours. Il restreint les mouvements de la tête, et limite les contractures. Placé autour du cou, il immobilise les vertèbres cervicales de façon à calmer les douleurs. Utilisé à long terme, il traite également la cervicalgie.

Comment choisir ?

Il existe différents types de collier cervical dont :

La minerve classique

La minerve classique : semi-rigide ou rigide, ce modèle s’appuie en haut sous le menton et le crâne, et en bas sur les épaules. Elle est, soit fabriquée en matériau thermoformable, soit préformée. Elle est utilisée dans les cas de traumatismes du cou, dont les entorses cervicales, les fractures et les arthroses cervicales. La minerve classique s’utilise également en cas de torticolis. Son installation se fait généralement par un personnel médical.

Comment choisir son collier cervical ? Medisafe : Le blog des premiers secours

Le collier cervical

Il fonctionne à peu près comme la minerve classique. Le collier cervical est utilisé pour les traitements postopératoires, le sevrage progressif, et pour guérir les entorses et traumatismes cervicaux. Il diminue également les névralgies cervico-brachiales et les arthroses. Le choix du collier cervical (C1, C2, C3 ou C4) se fait selon la taille du cou du patient, et les vertèbres atteintes. Le collier cervical réglable est également une solution efficace pour les douleurs cervicales et les atteintes des vertèbres apparentées.

L’attelle cervico-thoracique

Elle est conçue pour l’immobilisation d’une victime de traumatismes du rachis cervical et des fractures du bassin ou de la hanche. Ce dispositif, spécialement conçu pour les accidents de route, contient une attelle principale, des sangles de maintien, un coussin de nuque et un sac de transport. 

Son installation nécessite au moins trois équipiers. Il faut placer l’attelle de part et d’autre du patient, tout en maintenant la tête de ce dernier. Il faut ensuite faire glisser les parties mobiles de l’attelle, attacher les sangles, et vérifier la motricité des extrémités. Enfin, il faut ajuster ou resserrer l’attelle, si nécessaire.

Attelle cervico-thoracique - Medisafe

Le collier cervical en rouleau

Le rouleau permet de réaliser jusqu’à 10 colliers cervicaux. Il est indiqué pour les entorses, arthroses et torticolis. Sans latex, sans phtalate et entièrement lavables, les colliers cervicaux CerviRoll s’utilisent en milieu médical, ou à usage domestique. 

Actimov CerviRoll - Mediafe

Le collier cervical ferme

Il maintient le cou bien en place, et est indiqué pour les torticolis, entorses cervicales et autres traumatismes du cou plus ou moins sévères.

Actimov Cervical - Mediafe

Pour choisir le collier cervical à installer, il faut : 

  • mesurer la distance menton – clavicule,
  • mesurer le tour de cou du patient,
  • choisir un collier adapté à la morphologie du patient.

Sources : www.docteurclic.com, www.pharma-gdd.com, www.wallner.ch, fr.wikipedia.or, www.cfrc.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour haut de page