oxymetre-de-pouls-a-memoire Très utile dans tous les cas de malaise, on peut se demander comment il procède pour effectuer une mesure sanguine de manière non invasive, car il n’effectue aucun prélèvement.

En fait, c’est très simple : la molécule d’hémoglobine comporte quatre atomes de fer qui ont la capacité de capturer l’oxygène et de le redistribuer ensuite. Le sang se sature en oxygène dans les poumons, et se dénature le long de son parcours dans le corps. L’oxyhémoglobine chargée en oxygène a une belle couleur rouge et laisse passer la lumière. Par contre, elle a tendance à arrêter l’infrarouge à 940 nm. La déoxyhémoglobine qui a abandonné son oxygène est plus bleutée. Elle retient le rouge et laisse passer l’infrarouge.

Grâce à une ou deux petites ampoules de couleur précise, l’oxymètre de pouls évalue celle du sang par transparence et en déduit la saturation oxygène pulsée (SpO2). C’est pour cela qu’il doit être fixé sur une extrémité (doigt, orteil ou lobe de l’oreille). La norme se situe entre 95 et 100%. Au dessous de 95% l’hypoxie (manque d’oxygène) doit être prise en compte. En-dessous de 90%, une action rapide est requise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour haut de page