La fièvre correspond à la réponse naturelle du corps face à un virus, une infection ou toute autre maladie. Elle crée alors un environnement inhospitalier pour le virus, qui disparait en général quelques jours après. Pour cela, il convient de connaitre votre température quand vous ne vous sentez pas forcément très bien. La technique la plus traditionnelle reste d’utiliser un thermomètre. Mais comment faire quand vous n’en avez pas un sous la main : Medisafe vous conseille !

 

fievre 39 chaleur

Touchez la peau de la personne fiévreuse

Si vous ne disposez pas d’un thermomètre, vous pouvez essayer de diagnostiquer la fièvre de quelqu’un d’autre. Bien entendu, il va vous être difficile de déterminer de manière précise la température. Si votre peau est beaucoup plus froide que celle de l’autre personne, tout laisse à croire que cette dernière a de la fièvre. Il faut tout de même se montrer mesuré face à cette méthode de diagnostic : la température est bien souvent surestimée, parfois jusqu’à 40%.

Cherchez les signes de déshydratation

Une fièvre se produit quand votre corps augmente, de manière naturelle, sa température interne afin d’éviter toutes sortes d’infections nuisibles. Les personnes peuvent alors être déshydratées. De nombreux signent peuvent facilement être visibles pour voir si la personne a de la fièvre, même sans thermomètre : la bouche sèche, la soif, les maux de tête ainsi que la fatigue, les douleurs musculaires ou encore la constipation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour haut de page