Manque d’échauffement, récupération insuffisante, un mouvement brusque… nombreuses sont les raisons qui peuvent provoquer une crampe musculaire. Quels gestes réaliser pour la faire passer rapidement ? Voici quelques conseils simples, mais efficaces.

football-619243_1920

La crampe musculaire, qu’est-ce que c’est ?

 

La crampe musculaire consiste en une contraction musculaire involontaire et douloureuse, se manifestant au niveau d’un muscle particulier ou d’un groupe de muscles. Elle se produit au cours d’un exercice physique, suite à un échauffement insuffisant ou en cas d’hydratation insuffisante, par exemple. Mais elle peut également se produire après des efforts physiques plus ou moins intenses, lorsque la période de récupération n’a pas été suffisante.

 

Le sport n’est pas la seule raison qui peut provoquer la crampe. En effet, la répétition d’un même geste ou d’une même position pendant une longue période peut très bien induire la crampe d’un muscle ; tout comme un mouvement brusque, faisant suite à une période d’inactivité musculaire. Une crampe peut aussi survenir sans que la personne effectue un mouvement, la cause étant des carences en sels minéraux.

 

Quelles sont les causes liées aux crampes ?

 

Les principales causes des crampes musculaires sont diverses et variées. Elles peuvent être provoquées par une stimulation intensive des muscles, qui induit l’accumulation de molécules comme le calcium, causant ainsi une excitabilité très importante du muscle.

 

Tout effort musculaire trop intensif est également susceptible de provoquer une crampe, surtout si l’échauffement reste insuffisant. Toujours dans la pratique sportive, la déshydratation et le manque d’étirement musculaire en fin d’effort provoquent souvent une crampe musculaire plus ou moins grave. En somme, le plus souvent, les crampes musculaires surviennent pendant ou après la réalisation d’efforts musculaires.

 

Toutefois, il y a des cas où la crampe survient même si le corps est au repos, autrement dit, en l’absence de toute stimulation musculaire. Tel est le cas, par exemple, des personnes qui présentent des pathologies qui atteignent les muscles ou les nerfs. Par ailleurs, certains médicaments comme les laxatifs ou les diurétiques peuvent provoquer des crampes ; de même que certains médicaments pour traiter l’hypertension artérielle.

 

D’autres causes sont aussi identifiées : un coup de chaleur humide (accompagné de gonflements, de plaques de rougeur ou de malaise), des pathologies neurologiques (sclérose en plaques, diabète, varices, spasmophilie…) ; ou encore des pathologies hormonales ou hydroélectrolytiques.

 

Les crampes peuvent encore être provoquées par des déchirures musculaires, des fractures ou du rhumatisme ; ou encore le froid ou les boissons à base de caféine.

 

Comment traiter la crampe musculaire ?

 

En cas de crampe musculaire pendant l’effort physique ou en période de repos, il s’agit surtout de rester calme, et d’éviter d’effectuer des gestes brusques au niveau du membre touché. Effectuer ensuite un massage doux du ou des muscles concernés, tout en étendant le membre touché.

 

Pensez à vous hydrater, puisque la déshydratation pourrait être la cause de l’apparition de la crampe. Buvez beaucoup et prenez des médicaments qui contiennent du sel, ou des médicaments qui relâchent les muscles (myorelaxants), ou qui contiennent de la quinine ou de la vitamine B12.

 

Dans un cadre préventif, réalisez toujours des étirements des muscles sollicités après les efforts physiques ; et prenez soin de bien vous hydrater avant les exercices. En cas d’urgence, vous pouvez vous servir de gel froid à l’arnica mercurochrome pour soulager la douleur, ou d’un pack chaud/froid réutilisable. Pour le massage du muscle touché, préférez une huile de massage neutre. Dans tous les cas, évitez autant que possible les mouvements brusques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour haut de page