Chaque été, on enregistre 20 000 cas de noyades en France, dont environ 500 mortels. Ainsi, le nombre de victimes sauvées reste nettement plus élevé. Mais nous pouvons préserver encore plus de vies en maitrisant les gestes de premiers secours adéquats. La noyade sèche s’avère particulièrement dangereuse, surtout chez les enfants de moins de 6 ans. Dans cet article, vous découvrirez les gestes à prodiguer pour venir en aide à une personne noyée.

Les types de noyades

L’eau nous est essentielle, mais elle peut parfois devenir un milieu hostile qui met notre vie en danger. Que ce soit à la mer, dans une rivière, à la piscine ou même dans la baignoire, les risques de noyade sont présents. Pour savoir quels gestes de premiers secours effectuer, il faut définir à quel type de noyade vous êtes confronté.

La noyade humide ou noyade primitive

On parle de noyade primitive quand la personne à secourir est d’abord consciente et capable de protéger ses voies aériennes contre l’inondation. Elle souffre d’une asphyxie progressive, elle dispose donc d’un certain temps pour lutter avant de couler totalement et de perdre connaissance. Souvent, c’est la méconnaissance de la nage qui cause la noyade primitive, surtout chez les moins de 13 ans. Cela s’avère assez courant dans les cas de noyade à la piscine. Mais l’épuisement peut aussi provoque l’accident (longue distance à parcourir, grosses vagues, un courant d’eau, etc.). En un mot, la victime inhale de l’eau et finit par suffoquer si elle n’est pas sauvée à temps.

Noyade

La noyade sèche ou noyade secondaire

On appelle également ce phénomène la noyade à retardement. La victime boit la tasse lors de la baignade, mais ne commence à rencontrer des problèmes de santé que quelques heures, voire quelques jours plus tard. Il s’agit bel et bien d’une noyade, car c’est « la tasse » ingurgitée lors de la baignade qui cause la maladie, parfois même la mort. Avant de perdre connaissance, le noyé peut montrer des symptômes comme l’accélération de la respiration, le gonflement du ventre, des vomissements, des diarrhées, une douleur à l’épaule, etc. La noyade sèche du bébé est la plus courante et conduit souvent à la mort. En revanche, les cas de noyade secondaire s’avèrent plus rares que les cas de noyade humide.

Comment réagir face à une noyade ?

En cas de noyade primitive

La première chose à faire est de vous assurer si la victime respire encore ou non en vérifiant le mouvement de son torse et en sentant son souffle sur votre joue.

Si le noyé respire, tournez-le sur le côté en position latérale de sécurité avant d’appeler les secours.

S’il ne respire pas, effectuez du bouche-à-bouche (2 insufflations). S’il commence tousser ou à bouger, continuez le bouche-à-bouche jusqu’à ce qu’il puisse respirer par lui-même. Si vous ne constatez aucune réaction de sa part, réalisez un massage cardiaque et alternez avec le bouche-à-bouche. Appelez les secours le plus vite possible. Continuez ces gestes de premiers secours (bouche-à-bouche et massage cardiaque) jusqu’à l’arrivée des secouristes si la victime ne reprend pas connaissance entre-temps.

Comment faire du bouche-à-bouche?

Le but consiste à transmettre l’air frais contenu dans vos voies aériennes dans les poumons de la victime. Voici les étapes à suivre :

  • Maintenez son menton vers le haut avec une main et ouvrez sa bouche avec votre pouce.
  • Placez votre autre main sur son front afin de maintenir sa tête en arrière.
  • Pincez son nez pour éviter les fuites d’air.
  • Appliquez votre bouche sur la sienne.
  • Soufflez progressivement jusqu’à ce que sa poitrine commence à bouger comme si elle respirait.
  • Redressez-vous quand vous devez reprendre votre souffle.

Comment faire un massage cardiaque?

  • Faites allonger la victime sur un plan dur (pas un lit).
  • Dénudez sa poitrine.
  • Agenouillez-vous près de son thorax.
  • Mettez le talon d’une main dans la moitié inférieure du sternum. Évitez d’appuyer sur l’extrémité inférieure.
  • Placez l’autre main sur la première en entrecroisant les doigts. S’il s’agit d’un enfant, une seule main suffit.
  • Comprimez le sternum (4 à 5 cm chez l’adulte, 3 à 4 cm chez l’enfant, de 1 à 2 cm chez le bébé).
  • Gardez la fréquence des compressions thoraciques à 100 par minute.
  • Intercalez 2 insufflations (bouche-à-bouche) toutes les 15 compressions pour un adulte, ou une insufflation toutes les 5 compressions pour un enfant ou un nourrisson.

En cas de noyade secondaire

Si votre enfant ou l’un de vos proches a subi une brève noyade ou s’il a bu la tasse, il faut directement l’emmener voir un médecin même s’il ne présente aucun symptôme particulier. Il doit rester en observation durant les 6 à 24 heures qui suivent la petite noyade. Si son ventre gonfle ou s’il a des problèmes pour respirer, emmenez-le vite aux urgences.

Les gestes à éviter en cas de noyade

Ne mettez pas votre vie en danger pour secourir le noyé si vous n’êtes pas un nageur aguerri, sauf si vous avez pied dans le cas d’une noyade en piscine. La victime se retrouve déjà en mode survie et risque de vous entraîner dans sa noyade si vous n’êtes qu’un nageur moyen. Il vaut donc mieux appeler directement les secours ou demander de l’aide auprès d’un excellent nageur si possible. Si le noyé se trouve trop loin, lancez-lui une corde, une bouée, un morceau de bois, quelque chose qui vous aidera à le tracter.

Par ailleurs, le bouche-à-bouche et le massage cardiaque peuvent empirer la situation si vous ne savez les réaliser avec précision. Si vous trouvez quelqu’un d’autre aux alentours, demandez-lui d’appeler les secours pendant que vous mettez en œuvre les gestes de premiers secours. Ne laissez jamais la victime sans surveillance.

Tableau récapitulatif

TYPE DE NOYADECOMMENT RÉAGIR ?
Noyade primitiveSi le noyé respire : Tournez-le sur le côté (PLS). Appelez les secours. Si le noyé ne respire pas : Effectuez du bouche-à-bouche (2 insufflations). S’il réagit, continuez le bouche-à-bouche jusqu’à ce qu’il respire par lui-même. S’il ne réagit pas, faites un massage cardiaque. S’il ne réagit toujours pas, alternez le bouche-à-bouche avec le massage cardiaque. Appelez vite les secours ou demandez à une autre personne de le faire si possible.
Noyage secondaireEn cas de brève noyade, consultez vite un médecin pour mettre la victime en observation.
Si des symptômes apparaissent (difficulté à respirer, ventre gonflé, etc.), emmenez la victime aux urgences.
Retour haut de page