Dès la naissance d’un bébé, le premier réflexe des médecins est de s’assurer que celui-ci respire parfaitement. La respiration est capitale pour l’être humain, ou plutôt pour tout être qui vit. Toutefois, surtout pour l’être humain, plusieurs situations gênantes ou inconvenantes peuvent entraîner que la respiration devienne difficile. Il peut même arriver qu’une personne ne respire plus après une noyade, un arrêt respiratoire… Dans des cas pareils, les gestes de premiers secours permettent de sauver des vies. Mais il y a des moments où l’utilisation d’un insufflateur reste utile et même recommandée. Il s’agit d’un BAVU, ou ballon autoremplisseur à valve unidirectionnelle.

Qu’est-ce qu’un insufflateur BAVU (ballon autoremplisseur à valve unidirectionnelle) ?

Un BAVU est un instrument utilisé principalement par les secouristes, mais également par le corps médical d’un hôpital. Celui-ci sert surtout à insuffler de l’oxygène à un patient ou une personne qui a du mal à respirer par lui-même. Celui-ci peut également être utilisé pour insuffler des médicaments en poudre ou médicaments pulvérulents à travers les voies respiratoires. Lors des premiers secours, les urgentistes et secouristes utilisent principalement des insufflateurs manuels. Il existe également des insufflateurs automatiques et semi-automatiques, mais leur manipulation est strictement réservée aux professionnels médicaux.

Les insufflateurs manuels sont également choisis pour leur efficacité. Il faut savoir qu’avant d’administrer les soins d’urgence à un patient, il est important de dégager sa voie respiratoire ou ses voies aériennes. Il faut également noter que l’utilisation d’un BAVU s’accompagne de ses équipements complémentaires.

Comment s’utilise un insufflateur BAVU ?

Le BAVU ou insufflateur manuel s’utilise principalement pour la réanimation, et surtout dans les cas d’une personne présentant des difficultés respiratoires. Dans le cas d’une personne qui aurait fait un arrêt cardio-respiratoire, l’utilisation d’un BAVU se fait en complément du massage cardiaque. Comme tout matériel médical, l’utilisation d’un BAVU doit respecter quelques conditions pour assurer son efficacité. Il faut savoir que des premiers gestes de secours sont à réaliser avant d’utiliser un insufflateur, entre autres pour dégager les voies aériennes, et afin que l’insufflateur puisse atteindre l’appareil respiratoire de la victime.

La méthode d’insufflation via un BAVU doit se faire avec les bons accessoires. Il faut entre autres un masque ou un embout qui est généralement à usage unique, et permet de s’assurer que l’air pompé suit vraiment les voies respiratoires de la victime. Par la suite, il suffira de pomper l’air en compressant le ballon insufflateur à un rythme régulier.

Un équipement médical à prendre en main avec minutie

Grâce à sa performance et son efficacité, l’insufflateur manuel est aujourd’hui très utilisé. En effet, ce matériel permet, si l’utilisateur sait bien en faire usage, de sauver des vies rapidement. Dans le cas d’une noyade par exemple, la victime peut vite reprendre sa respiration si le sauveteur arrive à dégager les voies aériennes et à insuffler de l’oxygène. C’est également le cas pour une personne victime d’un arrêt cardio-respiratoire. L’utilisation d’un insufflateur BAVU est complémentaire au massage cardiaque. De plus, cet équipement est à la fois pratique et facile à utiliser, ce qui en fait un matériel médical efficient.

Risques de la ventilation avec le BAVU

Il faut noter que l’utilisation d’un ballon autoremplisseur à valve unidirectionnelle peut aussi avoir des effets négatifs. C’est surtout le cas si l’utilisateur ne maitrise pas parfaitement l’insufflateur BAVU. Parmi les risques possibles, on peut citer les fuites suite à un mauvais positionnement ou un mauvais maintien du masque sur le visage de la victime. Il y a également la distension de l’estomac par le passage de l’air dans l’estomac. Cela peut être le résultat d’une insufflation trop rapide ou un volume d’air trop important.

Retour haut de page