Il n’existe pas de mode d’emploi pour travailler mieux. Chacun fait ce qu’il peut pour se sentir bien, avec parfois quelques mauvaises habitudes. Pourtant, une personne active passe la majorité de son temps sur son lieu de travail. C’est pratiquement un deuxième foyer de vie. Alors, pour préserver sa bonne santé, il est important d’assurer son bien-être au travail. Il s’agit ici d’adopter de bonnes habitudes pour une meilleure santé au bureau. Pour ce faire, voici 5 astuces pratiques.

Santé au travail : nos 5 conseils - Prévention Medisafe

Astuce 1 : Santé au travail – Un sommeil réparateur

Tout être humain a besoin d’un sommeil reposant. Sa durée varie en fonction de l’âge. Pour un adulte de 18 à 64 ans, la durée idéale du sommeil est de 7 à 9 heures. Alors, en tant que travailleur, vous devez prendre en compte ces durées. Si, à cause du travail, d’une sortie ou d’un événement familial, vous n’avez pas pu dormir au minimum pendant 7 heures, vous devez récupérer.

Il est parfois facile de rattraper le temps de sommeil. Si vous aimez vous défouler et sortir la nuit, pensez à caler vos sorties le vendredi soir, au lieu du samedi. Pour cause, en sortant le vendredi, vous pourrez récupérer pendant deux jours d’affilée (samedi et dimanche), et être en pleine forme le lundi.

Pour les personnes insomniaques, ou celles qui ont du mal à trouver le sommeil, une thérapie s’impose également. Puisque vous ne pourrez pas récupérer, elle vous aidera à avoir un sommeil réparateur. Nous vous conseillons de suivre des thérapies, comme la méditation ou encore la sophrologie. Elles ont fait leur preuve et peuvent être intéressantes pour mieux dormir.

Le sommeil ne se limite pas à celui que nous prenons une fois la nuit tombée. Même en journée, vous pourrez faire une petite sieste afin de récupérer un peu. La durée idéale pour cette somme est de 20 minutes. Notez que le cerveau a besoin de repos pour une meilleure reprise.

Astuce 2 : Santé au travail – Des activités physiques régulières

« Un esprit sain dans un corps sain », cet adage devrait vous guider au quotidien. Alors, il est essentiel d’intégrer le sport dans votre routine quotidienne. Pour les personnes qui ne sont pas très sportives, le mieux serait alors de s’y mettre. Évidemment, vous n’allez pas devenir un sportif du jour au lendemain. Nous vous conseillons de commencer par de petites marches. Vous pouvez, par exemple, descendre un arrêt avant votre lieu de travail, aller au travail à pied ou laisser la voiture sur un parking un peu plus loin. Cela constitue déjà une première étape contre la sédentarité. Petit à petit, vous pourrez vous mettre aux activités sportives plus intenses.

Pour les personnes sportives, il va de soi qu’en faire quotidiennement assure une meilleure santé au travail. Nous vous déconseillons, cependant, de faire du sport tard le soir. Cela pourrait vous empêcher de passer une bonne nuit. L’idéal serait d’en faire à l’heure du déjeuner. C’est le meilleur moment pour pratiquer une activité physique. Entre la natation ou le jogging, vous avez l’embarras du choix. En été, vous pourrez plus vous concentrer sur les activités en plein air, comme le tennis ou le football.

Astuce 3. Une bonne hygiène au travail

Une bonne santé au travail passe par une bonne hygiène. Il est ainsi important de prendre toutes les mesures pour garantir cette hygiène. Vous devez, par exemple, vous laver les mains après un passage aux toilettes. Cela semble évident, mais les chiffres montrent que 80 % des infections sont causées par des mains sales.

Avoir à disposition des lingettes désinfectantes permettrait également d’assurer une bonne hygiène. Ces lingettes vous serviront pour désinfecter votre bureau, votre clavier et tous vos outils de travail. Afin d’éviter la prolifération des bactéries, évitez de manger sur votre bureau. Vous pourrez sortir un peu et profiter du soleil, ou manger à la salle de pause.

Personne n’est à l’abri d’un petit rhume. Pour cela, il est préférable d’utiliser des mouchoirs en papier à usage unique. Un mouchoir en tissu favoriserait la propagation des microbes. D’ailleurs, les écologistes estiment que la fabrication d’un mouchoir en coton nécessite plus d’électricité qu’un mouchoir en papier. L’heure est à la mise à disposition de gel hydroalcoolique et de masque de protection contre tous virus tels que le coronavirus ou celui de la gastro-entérite (les virus du moments !).

Pour renouveler l’air dans vos locaux, pensez à les aérer en journée. En été, il n’y a pas réellement de problème de température. Mais en hiver, vous aurez peut-être du mal à laisser les fenêtres ouvertes toute la journée. Dans ce cas, 10 à 15 minutes d’aération par jour suffiront.

Santé au travail : une bonne hygiène

Astuce 4. Une bonne alimentation

Pour un gain de temps ou juste parce qu’ils sont débordés, les travailleurs consomment de la junk food ou malbouffe. Ils se limitent à des repas de fast-foods ou de snacks associés à un soda. Ce type d’alimentation est pourtant néfaste pour la santé. Le junk food n’apporte que de la mauvaise graisse, des calories vides et du sucre. Pourtant, la santé au travail passe en partie par des repas sains à des heures régulières.

Alors, si vous vous sentez concerné par la junk food, il est temps de changer vos habitudes. Commencez par éviter de sauter les repas. Si nécessaire, établissez un planning pour pouvoir manger à des heures fixes tous les jours. Pour vos déjeuners, n’hésitez pas à les préparer chez vous. Cela est très économique et reste la meilleure alternative pour manger équilibré. À l’heure du goûter, vous n’êtes pas obligé de manger un encas calorique. Des fruits frais ou secs feront l’affaire.

Astuce 5. Faites attention à votre posture

Une mauvaise posture pourrait être source de problèmes de dos au travail. Alors, vous devez essayer d’adopter une bonne posture pendant que vous travaillez. Si vous êtes appelé à travailler tout le temps devant un écran, le mieux serait d’abord de porter une paire de lunettes de confort. Votre tête doit être alignée à votre colonne vertébrale, tandis que vos bras et vos mains seront posés sur le bureau ou sur les accoudoirs du fauteuil. Pour une meilleure distance, pensez à éloigner un peu votre clavier.

Les douleurs de dos peuvent vous affecter au fil du temps. Afin de les éviter, essayez de bien coller le bas de votre dos à la partie inférieure de votre chaise au bureau. L’idée ici est d’être le plus soutenu possible afin d’éviter les maux.

Quand vous vous levez, évitez de le faire d’un coup. L’idéal serait de prendre d’abord appui sur les mains en les posant sur le bureau. Ensuite, vous allez faire appel aux muscles des jambes pour vous lever. Vos jambes doivent, quant à elles, être posées à plat sur le sol quand vous êtes assis sur votre fauteuil. Si cela n’est pas possible, utilisez un repose-pied.

Faites attention à votre posture

Aujourd’hui, certaines entreprises adoptent une nouvelle position pour travailler. Au lieu de mettre un fauteuil à la disposition de leurs salariés, elles les incitent à travailler debout. Le concept est assez simple. L’entreprise investit dans des gammes de mobiliers « standing desk ». Il s’agit de bureaux modulables permettant de travailler en se levant. Cela permet aux employés de soigner leur posture et donc de limiter les problèmes de dos. Le fait de travailler debout constitue également une activité physique à part entière.

Santé au travail, quid de la responsabilité de l’employeur ?

La santé au travail commence par celle des salariés. Ils doivent adopter les bons gestes et les bonnes habitudes pour leur bien-être. L’employeur, lui, doit également tout mettre en œuvre pour garantir la santé et la sécurité de ses employés. Il est tenu d’une obligation de sécurité envers ses salariés. Aussi, l’employeur doit déployer les moyens nécessaires pour assurer leur santé physique et mentale.

La politique de prévention mise en œuvre par l’employeur doit respecter certains principes. Elle doit notamment prendre en compte l’évolution des techniques, la dangerosité du travail et la compatibilité du travail avec le salarié. Dans le cadre de la prévention, l’employeur doit également sensibiliser ses employés. Avec une affiche geste premiers secours par exemple, il peut les informer sur le comportement à adopter en cas d’accident.

Retour haut de page