Lors des vacances en bords de mer, les piqûres de vives sont à éviter ; tout autant que celles des méduses, les cônes, les oursins et les raies armées. En effet, les vives sont de petits poissons munis de piquants qui infligent des piqûres très douloureuses, mais non mortelles. Ce type de poisson vit généralement dans les mers tempérées.

Les symptômes d’une piqûre de vive

Une piqûre de vive provoque une douleur très intense sur la zone atteinte. Cette forte douleur pourrait s’accompagner de nausées qui pourront durer de 20 à 50 minutes. Dans certains cas, une piqûre de vive pourrait s’accompagner de certaines manifestations systémiques, notamment de forts maux de tête, des vomissements, des palpitations, des vertiges ainsi que de la fièvre.

Comment traiter une piqûre de vive ?

Plus vous prenez du temps pour traiter la piqûre, plus la victime sentira les douleurs et verra apparaître les symptômes de la piqûre. À savoir, que le venin de la vive est thermolabile, il peut être neutralisé par la chaleur. La première chose à faire est ainsi d’appliquer une source de chaleur sur la zone de piqûre, sans toutefois la brûler. Pour cela, appliquer de l’eau chaude à 45 °C pendant 15 minutes au minimum, ou de l’air chaud provenant d’un sèche-cheveux.

Par la suite, il faut nettoyer minutieusement la plaie, et la désinfecter. Une vaccination antitétanique est à prévoir. Le médecin pourrait prescrire à la victime un antidouleur ou un antihistaminique, pour soulager les symptômes.

L’efficacité du traitement va dépendre de la rapidité avec laquelle la source de chaleur sera appliquée. Dans tous les cas, si les symptômes ne s’atténuent pas dans les deux heures après la piqûre, ou en cas d’infection de la plaie, il convient d’appeler rapidement le médecin, qui pourrait prescrire une antibiothérapie.

Comment éviter les piqûres de vives ?

La crainte des piqûres de vives ne doit toutefois pas vous empêcher de profiter pleinement de vos vacances ! En effet, les locaux doivent savoir si les risques de piqûres de vives sont présents sur les plages !

Par ailleurs, si vous marchez simplement sur les bords de la mer, préférez porter des tongs ou des sandales en plastique à semelle épaisse. Par ailleurs, évitez de courir dans l’eau de mer, les grandes enjambées risquent de faire peur aux vives, et augmentent vos chances de retomber directement sur leurs piquants !

Conseils

En cas de piqûre de vive, conduisez rapidement la victime dans un centre de soins. Ne cherchez pas à aspirer le venin ni à faire saigner la plaie. N’apposez pas de garrot sur un membre touché.

Les conseils donnés ci-dessus ne remplacent en aucun cas les formations au secourisme disposées par les organismes agréés. Ce sont les seules entités capables de pratiquer le secourisme de manière efficace et en toute sécurité.

#piqûre #vive #secours #soin #medisafe

Retour haut de page