C’est la rentrée, et comme chaque année, les parents s’attendent à l’apparition des poux. Ces insectes redoutables viennent souvent se réfugier sur la tête et le cuir chevelu des petits enfants en cette période de l’année. Contrairement aux idées reçues, les poux ne se prolifèrent pas le plus à la rentrée, mais plutôt pendant les vacances d’été. Ils atteignent ainsi un pic de fréquence maximale en septembre. Contrairement aux autres parasites, ils se propagent très rapidement en collectivité. De plus, s’en débarrasser s’avère être une tâche des plus fastidieuses. Trouvez ici comment éviter les poux et les éliminer pour de bon.

poux

Brève notion sur les poux

Les poux ou pediculus capitis sont des insectes grisâtres qui attaquent exclusivement les humains. Ces parasites possèdent six pattes et mesurent entre 2 mm et 4 mm. Les poux ne peuvent survivre et se reproduire que dans une chevelure humaine, soit près du cuir chevelu, soit sur les cils. Ils s’alimentent en suçant de petites quantités de sang. La durée de vie d’un pou est de 3 à 4 semaines. Une femelle peut produire 5 à 6 lentes (œufs) par jour au cours de sa vie. Les poux ne peuvent ni voler ni sauter, mais peuvent cependant ramper très rapidement.

Comment s’attrapent-ils ?

Ils peuvent infester la chevelure des personnes de tout âge. Toutefois, les enfants âgés de 3 à 12 ans sont les plus susceptibles d’en attraper. Les enfants en dessous de 2 ans sont moins touchés par ces insectes. Les idées reçues, comme le fait qu’ils sautent de tête en tête et sont surtout attirés par un manque d’hygiène, sont fausses. Les poux n’ont aucune préférence par rapport aux cheveux lisses ou bouclés, sales ou propres…

Ainsi, n’importe qui peut en attraper. Ils peuvent s’attraper lors d’une étreinte ou d’une accolade avec une personne infestée. La transmission de ces parasites se fait en effet soit par un contact direct (cheveux à cheveux), soit par l’intermédiaire d’objets contaminés tels que les bonnets, les casquettes, les brosses, les peignes, les taies d’oreiller, le dossier de canapé…

poux

Comment identifier la présence de poux ou de lentes ?

Les démangeaisons du cuir chevelu ainsi que les grattages de tête sont les premiers signes d’infestation par les poux. Toutefois, il est possible d’en avoir sans pour autant ressentir de symptômes, du moins au départ. Généralement, ils sont localisés derrière les oreilles, à la base du cou et à la lisière des cheveux.

Si vous suspectez la présence de poux chez votre enfant, il vous faut immédiatement procéder à un examen de son cuir chevelu. Pour ce faire, optez pour un peigne à dents très fines que vous pouvez trouver en pharmacie. Procédez ensuite comme suit :

  1. Examinez les poux en vous assurant d’avoir un bon éclairage. Comme ils fuient la lumière, les poux se déplaceront et vous pourrez les voir à l’œil nu. Pour repérer les lentes, vous pouvez utiliser un détecteur de lente.
  2. Mouillez les cheveux de votre enfant, puis passez-y le peigne fin.
  3. Séparez la chevelure de votre enfant en petites sections, et allez d’un côté de sa tête à un autre. Commencez derrière les oreilles, puis près de la nuque, et enfin sur le dessus de la tête.
  4. Si vous trouvez des lentes, la présence de poux vivants est très probable. Cherchez-en donc au moins un.
poux

Les traitements

Pour traiter la présence de poux sur le cuir chevelu de votre enfant, vous pouvez opter pour des traitements anti-poux classiques. Toutefois, ils peuvent parfois être résistants à ces traitements. À noter qu’il n’y a aucune guérison spontanée des poux, il vous faut impérativement traiter l’infestation. Ainsi, un traitement efficace doit à la fois être capable de tuer les poux et les lentes. Vous trouverez sur le marché deux catégories de traitement : les produits neurotoxiques ou insecticides, et les asphyxiants. Les insecticides entraînent parfois des phénomènes de résistance, mais sont toutefois très efficaces contre les lentes, comme la lotion extra forte anti-poux et lentes. Souvent, les produits anti-poux neurotoxiques sont présentés sous forme de spray, à pulvériser sur des cheveux secs, comme le traitement anti-poux Ront ou encore le répulsif anti-poux Marie Rose.

poux

Comment s’en débarrasser complètement ?

Afin de se débarrasser des poux de façon définitive, privilégiez les produits anti-poux asphyxiants. Les asphyxiants sont des traitements dépourvus d’insecticides. Ils agissent de manière mécanique en bouchant les lentes et les orifices respiratoires des poux adultes. Les parasites sont ainsi morts par asphyxie. En plus d’être non toxiques et moins agressifs pour le cuir chevelu de votre enfant, les produits asphyxiants sont respectueux de l’environnement. Jusque-là, les produits asphyxiants n’ont engendré aucun phénomène de résistance.

Comment les éviter ?

Une fois l’infestation soignée, certaines mesures de précaution sont de mise pour éviter une nouvelle contamination :

  • informez la collectivité où va votre enfant pour que tous les autres enfants soient examinés et traités par leurs parents ;
  • lavez tout le linge en contact avec la tête de votre enfant à 60 °C ;
  • faites tremper tous les accessoires de coiffure dans de l’eau chaude savonnée ;
  • désinfectez la chambre de votre enfant en pulvérisant une bombe désinfectante ;
  • évitez les cheveux longs non attachés ;
  • gardez les ongles de votre enfant très courts pour éviter les infections et les lésions dues au grattage ;
  • examinez la chevelure de votre enfant de temps en temps pour rapidement repérer une éventuelle contamination.

À noter qu’à part les mesures citées ci-dessus, il n’y a encore aucun traitement préventif contre les poux. L’utilisation de l’huile essentielle de lavande peut toutefois prévenir l’infestation.

Retour haut de page