Les risques de santé liés à une exposition prolongée aux rayons ultraviolets du soleil sont bien réels. Même loin des plages, la peau doit être constamment protégée du soleil. Dès les premiers rayons, notamment à l’arrivée du printemps, il est important de suivre de bonnes dispositions avant de s’exposer au soleil. Tour d’horizon sur le sujet.

Des chiffres alarmants liés au soleil

Environ 2 millions de cas de cancers de la peau, dont près de 200 000 cas de mélanomes malins, sont enregistrés chaque année dans le monde. Les activités en extérieur, les bains de soleil ainsi que l’usage des UV artificiels figurent parmi les principales causes. Et la couche d’ozone en nette diminution ne fait qu’accroître les chiffres. Même avec une simple baisse de 10 % de l’ozone stratosphérique, 4 500 cas de mélanomes supplémentaires peuvent survenir chaque année (Source : OMS/95.16).

Premiers soleil

Les UVA et UVB, c’est quoi ?

Parmi les rayonnements électromagnétiques émis par le soleil, on distingue principalement ceux qui arrivent sur notre peau. Il y a l’ultraviolet A (UVA), le plus énergétique, et dont la longueur d’onde va de 320 à 380 nanomètres. Il représente 95 % des UV qui traversent l’atmosphère. Puis l’ultraviolet B (UVB), qui représente les 5 % restants, est le moins énergétique puisqu’il est émis avec une longueur d’onde oscillant les 290 à 320 nm. Il y a également le moins connu, l’ultraviolet C (UVC) qui, lui, est filtré par la couche d’ozone.

  • Le bronzage avec la mélanine

La mélanine a pour effet d’absorber puis de bloquer les rayons UVB du soleil. Elle agit comme un filtre capable de protéger la peau contre ces radiations solaires. Mais elle permet également de colorer la peau. Afin d’accélérer le bronzage, il est alors conseillé de manger des aliments en mesure d’aider le corps à produire de la mélanine et à l’activer.

Les risques des UV

Une étude américaine parue dans le Medical Journal of Australia en 1990 signale que les enfants sont plus exposés aux risques des rayons UV du soleil que les adultes.

Les raisons principales sont :

  • leur pratique d’activités en extérieur,
  • leur sensibilité liée à une peau plus fine,
  • et un système de réparation immature.

Les UVA et UVB sont classés à risques et cancérogènes avérés pour l’homme lorsque les cellules de la peau sont altérées par une dose excessive d’UV. Cet excès provoque le coup de soleil qui est un mauvais indicateur du pouvoir cancérogène des UV chez une personne. Les études démontrent que près de 60 % des cancers de la peau sont directement liés à une surexposition aux rayons UVA et UVB.

Les cabines UV

Le bronzage sous une lampe ou sur un banc solaire à UVA est aussi une pratique à haut risque. L’Inpes (Institut national de prévention et d’éducation pour la santé) précise d’ailleurs que les UV artificiels, ajoutés aux rayons du soleil, renforcent l’effet cancérigène.

Quelques informations sur le mélanome

Le mélanome est une lésion pigmentée qui apparaît sur la peau, ou se développe à partir d’un grain de beauté. Dans d’autres cas, le mélanome se développe sur une surface de peau saine, de façon progressive et sous la forme d’une petite tache. Il est caractérisé par des contours asymétriques teintés de noir, de brun, de rouge ou de bleu, de grande taille et d’une surface irrégulière. Au total, 11 200 nouveaux cas de mélanomes sont diagnostiqués chaque année en France.

Premiers soleil

Les précautions à prendre pour se protéger des premiers rayons de soleil

Le soleil est utile pour le bien-être de l’organisme, mais en quantité modérée. Une exposition prolongée au soleil donne ainsi lieu à une capture excessive de rayons UV.

Ainsi, les précautions à prendre consistent à :

  • éviter toute exposition au soleil lors des heures de la journée durant lesquelles le rayonnement solaire est intense, entre 11 h et 15 h 
  • se couvrir de vêtements et à emporter des accessoires protecteurs contre les rayons du soleil : chapeau, visière, casquette, ombrelles… 
  • protéger les yeux du soleil, en particulier ceux des jeunes enfants de moins de 2 ans 
  • appliquer soigneusement un produit de protection solaire adapté au type de peau et aux conditions d’exposition, comme la crème solaire, sur les parties du corps les plus exposées au soleil
  • réduire au maximum les temps de bronzage dans les cabines UV
Premiers soleil
Retour haut de page