L’ortie, cette plante sauvage aux feuilles velues, fait partie des urticacées. Ses poils fins et cassants contiennent un liquide comparable au venin de certains insectes. Ils se brisent au contact de la peau et se transforment en micro-seringues hypodermiques qui injectent un ensemble d’acides (acide formique, sérotonine, acétylcholine histamine, …) Ces substances provoquent des démangeaisons, des irritations et des douleurs cutanées. Les piqûres d’ortie sont très désagréables mais dans la plupart des cas, elles ne sont pas dangereuses.

Le point sur les symptômes et les premiers soins en cas de piqûres d’ortie, avec Medisafe, votre boutique en ligne de trousses à pharmacie pour tous les secteurs.

ortie

Piqûres d’ortie : les symptômes

  • Irritation de la peau
  • Rougeur
  • Douleur
  • Démangeaison
  • Sensation de picotements et de brûlure
  • Apparition de cloques

La sensation de brûlure dure généralement entre une demi-heure et une journée. Au-delà de cette durée, il faut consulter un médecin.

Piqûres d’ortie : les premiers soins

1.Rincer la zone des piqûres

Avant toute application de soins, rincez la zone des piqûres avec de l’eau ou un sérum physiologique. Ensuite, tamponnez délicatement avec une serviette ou une compresse. Évitez surtout de toucher ou de frotter la zone piquée.

2. Retirer les poils urticants

Vous pouvez utiliser un ruban adhésif pour enlever les poils d’ortie délicatement sans les briser.

3. Désinfecter la plaie

Désinfectez la zone de piqûres avec un antiseptique ou une solution alcoolisée.

4. Soulager les piqûres

Appliquez une crème apaisante 3 fois par jour sans frotter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour haut de page