Une morsure animale est une plaie suivie d’une contusion ou d’une déchirure qu’un animal, domestique ou sauvage a pu causer sur le corps d’une victime après l’avoir mordu. Les risques peuvent s’aggraver, sans une prise en main rapide de la victime.

Morsure : Quels sont les gestes à adopter ? - Medisafe : Premiers secours

Quatre types de risques sont ainsi à prévoir après que celle-ci ait été mordue :

  • Le saignement
  • L’infection due à la présence de microbes transmis par l’animal, et pouvant entraîner une grave lésion
  • Le tétanos
  • La rage
  • Les troubles spécifiques liés à la nature de la toxine ou des microbes transmis lors de la morsure.

Par ailleurs, l’animal à l’origine d’une morsure peut ne pas être capturé ni identifié. Il faudra alors bien identifier la zone de morsure sur le corps de la victime.

Grâce à la marque laissée par l’animal, qui peut être un chien, un serpent, un crocodile, une araignée, un rongeur, etc., la plus commune des marques de morsure animale est représentée par deux points rouges rapprochés.

En outre, notons qu’une morsure provoquée par un être humain est aussi dangereuse qu’une morsure d’animal.

Les premiers gestes d’urgence suite à une morsure

Quelle que soit la nature de la plaie issue d’une morsure animale, nous devons réagir le plus rapidement possible. Dans la mesure du possible, privilégiez les gestes suivants :

  • se laver soigneusement les mains à l’eau et au savon avant de toucher la victime;
  • préparer de l’eau tiède et un savon de Marseille pour nettoyer délicatement la plaie;
  • appliquer une solution antiseptique cutanée, de préférence non colorée;
  • éviter de toucher la plaie avec les doigts durant les soins;
  • laisser sécher à l’air libre pendant quelques minutes;
  • placer un pansement ou une compresse stérile ainsi qu’une maille élastique.

Dans l’attente des premiers soins, des dispositions particulières sont à prendre pour les victimes d’une morsure de serpent ou de vipère, dont leurs morsures sont mortelles sans une assistance immédiate :

  • immobiliser le plus possible la victime, et surtout le membre mordu, lors des déplacements vers un centre de soins;
  • la transporter sur un dispositif lui permettant d’être allongée;
  • si les centres de soins sont éloignés, essayer de nettoyer la peau à l’eau et au savon, puis désinfecter avec un antiseptique;
  • si possible, calmer la douleur en y appliquant une poche de glace.

Consultation médicale pour un cas de morsure

Si la victime d’une morsure présente des troubles de la vision, ou des symptômes comme les nausées suite à une morsure, en règle générale, elle doit se présenter d’urgence auprès d’un médecin.

Il n’existe pas d’antidotes spécifiques pour contrôler immédiatement les effets d’une morsure, d’autant plus si l’animal à son origine n’a pas été identifié. Cependant, le médecin peut vérifier si la personne mordue a bénéficié d’une vaccination antitétanique ou antirabique.

Autres conseils pour éviter les risques de morsure

Pour éviter tout risque de morsure grave, certaines précautions sont à prendre, notamment envers un animal potentiellement à risque, notamment le chien ou le chat :

  • Éviter de caresser un animal que vous ne connaissez pas, même avec un air gentil, pour ne pas l’effrayer.
  • Surveiller les enfants jouant près des animaux afin d’éviter toutes morsures ou griffures involontaires.
  • Ne jamais laisser un bébé accompagné d’un animal.

Pour prévenir des risques de morsures lors de randonnées extérieures :

  • Porter de vêtements amples et relativement épais.
  • Ne pas soulever des pierres.
  • Ne pas mettre les mains à l’intérieur des troncs d’arbre.
  • Faire du bruit pour annoncer votre passage pour ainsi dissuader des animaux potentiels.

#morsure #soin #secours #risque #conseils

Retour haut de page