Savoir repérer les signes d’un infarctus

Le premier symptôme lié à un infarctus du myocarde est une forte douleur ressentie au niveau de la poitrine, resserrant comme un étau. Celle-ci se diffuse vers le bras gauche en particulier, ainsi que dans la mâchoire. Chez une femme, ce trouble cardiaque se manifeste plutôt par un malaise suivi d’un essoufflement soudain, ou accompagné de nausées.

Cette grosse douleur, d’une durée d’environ 20 min, est causée par un arrêt net de la circulation sanguine au niveau des artères destinées à irriguer le cœur. C’est le muscle cardiaque en souffrance que la personne ressent douloureusement de l’extérieur lors d’un infarctus du myocarde.

Infarctus du myocarde : Comment réagir quand on est seul ? - Medisafe

4 étapes à respecter

#1. Appeler le SAMU (15)

En cas d’urgence médicale, composer sans attendre le 15 depuis un téléphone fixe ou mobile. C’est le numéro qui donne accès directement au service d’aide médicale urgente (SAMU), 24 heures sur 24. En étant seul, dire l’essentiel au téléphone : « infarctus », et éventuellement le lieu.

#2. Aérer la pièce

La gêne respiratoire, ou la sensation d’essoufflement chez la femme doit être compensée par une bonne aération de la pièce où se trouve la victime. Il faut ouvrir les fenêtres pour s’aérer au maximum.

#3. Rester au calme

Afin de ne pas léser l’organisme déjà en manque d’oxygène, il faut retrouver une position allongée pour libérer les voies respiratoires. Privilégier un coussin tout près afin de surélever les jambes, puis respirer tranquillement pour que le corps se détende avant l’arrivée des secours.

#4. Appeler un proche

L’aide d’un proche ou d’un voisin est cruciale lors d’un infarctus, si l’on est seul. Appeler la personne sûre de pouvoir vous venir en aide le plus rapidement possible avant les secours. La présence d’une autre personne constitue une assurance pour une victime, en particulier si elle maîtrise les gestes de premiers secours comme le massage cardiaque.

Les gestes à éviter

  • Prendre la voiture pour se rendre aux urgences
    Éviter absolument de prendre le volant pour aller se rendre seul aux urgences. Les troubles peuvent s’aggraver dans un laps de temps extrêmement court et induire un autre accident plus grave.
  • Tousser pour stimuler le muscle cardiaque
    L’essoufflement respiratoire ou la gêne ressentie au niveau de la poitrine peut s’atténuer en toussant. Il faut stimuler le muscle cardiaque en souffrance grâce à quelques poussées d’air ou de petites contractions internes.
  • Prendre de l’aspirine
    Prendre de l’aspirine de 500 mg peut améliorer considérablement le pronostic vital d’une victime de l’infarctus en attendant les secours. Celle-ci peut fluidifier le sang, par contre, elle est déconseillée en cas d’allergie ou d’ulcère d’estomac.

#infarctus #myocarde #formation #secours #urgence

Retour haut de page