Que ce soit pour partir en week-end, en vacances ou simplement pour une sortie pique-nique avec des enfants, il est recommandé d’avoir avec soi, dans son sac ou dans la voiture, une petite trousse de secours pour parer à une éventuelle poussée dentaire ou fièvre. Mais que mettre à l’intérieur ? Découvrez quelques conseils dans cet article.

wound-106374_1920

Ce qu’il faut impérativement avoir dans une trousse de secours pour enfants

Voici une petite liste non exhaustive de tout ce que votre trousse de secours pour enfants doit contenir pour vous permettre de prodiguer les premiers soins en cas de maladie ou d’incident.

  • Du paracétamol : pensez à prendre du paracétamol, dans une posologie adaptée à l’âge de votre enfant (demandez conseil à votre médecin). En effet, vous n’êtes jamais à l’abri d’une petite poussée de fièvre, d’un début d’otite suite à une baignade par exemple ou d’une maladie impromptue. Le paracétamol soulagera les douleurs tout en évitant à la fièvre d’être trop intense, ce qui vous laissera le temps de consulter un médecin sans que votre enfant ne souffre dans l’intervalle.
  • Un thermomètre : pensez à prendre avec vous un thermomètre, bien utile pour disposer d’une mesure fiable que vous pourrez communiquer au médecin si nécessaire. Même si les parents le font souvent, la main sur le front reste une mesure assez subjective de la température ! Un thermomètre reste léger et peu encombrant, il trouvera donc sans peine sa place dans votre trousse de secours.
  • Sérum physiologique : il permet par exemple de décongestionner le nez bouché de bébé mais aussi de rincer ses yeux si du sable ou tout autre petite poussière venait par malchance s’y loger.
  • Une pompe à venin : lorsque la chaleur s’installe, les possibilités de se faire piquer par un insecte se multiplient sérieusement. Que ce soit à proximité des plans d’eau ou sur les plages, quand l’enfant a les bras nus, ou tout simplement sur la pelouse où il peut marcher sur une guêpe par inadvertance, la pompe à venin vous permettra d’aspirer le venin avec réactivité, en attendant l’intervention éventuelle d’un médecin si c’est nécessaire.

Avec ces quelques accessoires, vous devriez pouvoir parer sans peine aux principaux bobos qui affectent les enfants !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour haut de page