Vous connaissez déjà l’importance d’une trousse de secours quand on part en vacances. Cependant, on commet souvent l’erreur de la négliger quand on part en randonnée. Certes, marcher en portant un énorme sac à dos n’est déjà pas évident… et l’on se dit qu’en ajoutant le poids d’une trousse de secours, le transport n’en deviendra que plus compliqué.

Mais sachez qu’en randonnée, une trousse de premiers soins est importante, voire essentielle, car vous n’êtes jamais à l’abri de petits incidents de parcours. Que faut-il mettre dans une trousse de secours de randonnée ?

hiking-691738_1280

Trousse de secours pour randonnée : les indispensables

Le contenu d’une trousse de premiers soins peut varier d’une personne à une autre, d’une destination à une autre. Néanmoins, il y a des classiques, des indispensables que l’on doit retrouver dans chaque trousse de premiers soins en randonnée.

Premier élément que l’on doit impérativement avoir sur soi, la pince à épiler. Cela peut vous paraître anodin mais en randonnée, on peut avoir besoin de retirer des épines, des échardes et autres corps étrangers.

Deuxième élément à avoir impérativement dans sa trousse de secours, du sparadrap et du désinfectant. Ainsi, en cas de chute ou de blessures, vous aurez tout ce dont vous avez besoin à portée de main !

Vous pouvez également anticiper les piqûres d’insectes : qu’il s’agisse des moustiques, des guêpes ou des taons, il existe tant des anti-moustiques ou des crèmes anti-démangeaisons que des pompes à venin pour vous prémunir des conséquences de ces piqûres.

Dernier élément essentiel à avoir dans votre trousse de premiers soins : du collyre et/ou du sérum physiologique. Cela vous aidera à vous nettoyer les yeux en cas de vent ou de poussière.

Vous êtes maintenant fin prêt pour votre randonnée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour haut de page